HEURE DE LOUANGES

HEURE DE LOUANGES DIVINES.

Laissez-vous remplir par l'Esprit-Saint (Souffle Divin) !

Dites entre vous des Psaumes, des hymnes et des chants inspirés,

chantez le Seigneur et célébrez-le de tout votre cœur.

À tout moment et pour toutes choses,

au nom de notre Seigneur Jésus Christ,

rendez grâce à Dieu le Père.

(Paul aux Éphésiens 5,20)

.

 

HEURE DE LOUANGES DIVINES

dans l'esprit de Taizé.

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artimage_286263_3174059_201101222547570.jpg.http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg.2.Veni Sancte Spiritus.jpg

.

Prière du cœur (Esprit de Taizé):

♫ Chants brefs, repris longuement...

+ Lecture de la Parole biblique...

+ Temps de silence, moment unique de rencontre avec Dieu... 

.

(*Site internet de la Communauté oecuménique de Taizé : cliquer ici...).

.


.

(1) Choix de chants de Taizé...

(2) Autres chants...

(3) Psalmodier : Psaumes, Cantiques évangéliques, Hymnes apostoliques...

.


♫ Choix de chants de Taizé

les plus connus & les plus faciles à chanter.

(listes perso selon les temps liturgiques : choisir tout ou partie de la liste. Possibilité de panacher les listes…) :

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

(1) Au temps de l'AVENT (décembre, avant Noël)

.

LAUDATE, OMNES GENTES, laudate Dominum! (2x) ici...

*Psaume 116. (Louez le Seigneur, tous les peuples!)

LA TÉNÈBRE n'est point ténèbre devant toi : la nuit comme le jour est lumière! ici...

 MISERICORDIAS Domini in aeternum cantabo ici...

("Les miséricordes du Seigneur, éternellement je chanterai).

MAGNIFICAT (3x) anima mea Dominum! (bis) ici...

*Luc 1. (Magnifique est  le Seigneur!)

.

+ LECTURE de la PAROLE BIBLIQUE…

+ SILENCE d’adoration…

♫ PSAUMES 95, 129, 130.132, 133…

♫ HYMNE de Zacharie "Benedictus!" Luc1…

.


http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

(2) Au temps de NOËL-Épiphanie (25 décembre-2 février)

JUBILATE Deo, omnis terra! Alleluia! Alleluia! ici...

Psaume 99. (Jubilez pour Dieu, toute la terre!)

.

JÉSUS LE CHRIST, Lumière intérieure, ne laisse pas mes ténèbres me parler!

Jésus le Christ, Lumière intérieure, donne-moi d'accueillir ton amour! ici...

.

WE ADORE YOU, Lord, Jesus Christ! ici...

(Nous t'adorons, Seigneur Jésus Christ !)

.

NUNC DIMITTIS servum tuum, Domine, secundum verbum tuum in pace! ici... *Luc 2.

(Maintenant, Seigneur, tu peux me laisser partir en paix selon ta promesse!)

.

+ LECTURE de la PAROLE BIBLIQUE…

+ SILENCE d’adoration…

♫ PSAUMES 65, 66, 103, 104…

♫ HYMNE de Siméon "Nunc dimittis!" Luc 2... (KM)

.


http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

(3) Au temps de CARÊME & Passion (février-mars, avant Pâques):

PER CRUCEM TUAM & passionem tuam, libera nos Domine! ici...

(Par ta croix & ta passion, libère-nous, Seigneur!)

.

IN MANUS TUAS, Pater, commendo Spiritum meum! ici...

*Luc 23,46  = Psaume 68,22 (En tes mains, Père, je remets mon Esprit, mon souffle de vie!)

.

CRUCEM TUAM adoramus, Domine! Et resurrectionem tuam laudamus, Domine!

Laudamus & glorificamus! resurrectionem tuam laudamus, Domine! ici...

(Nous adorons ta croix & nous glorifions ta résurrection!)

.

JESUS, REMEMBER ME when you come in your kingdom! (2x) ici...

*Luc 23,43

.

JÉSUS, ACCUEILLE-MOI aujourd'hui dans ton Paradis! (2x).

* (Sur le même air)

.

+ LECTURE de la PAROLE BIBLIQUE…

+ SILENCE d’adoration…

♫ PSAUMES de la Passion 21, 30, 68…

♫ HYMNE de Paul : Philip.2… (KM)

.


http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

(4) Au temps de PÂQUES-Pentecôte (avril-mai):

LAUDATE DOMINUM (2x), omnes gentes, Allélia ! (2x) ici...

*Psaume 116. (Louez le Seigneur, tous les peuples!)

.

SURREXIT CHRISTUS Alleluia! Cantate Domino Alleluia!  ici...

(Christ est ressuscité! Alléluia! Chantez le Seigneur! Alléluia!)

.

CONFITEMINI DOMINO quoniam bonus! Confitemini Domino Alleluia! ici...

Psaume 135. (Chantez le Seigneur, car il est bon!)

.

SURREXIT DOMINUS vere! Alleluia! Alleluia! Surrexit Christus hodie! Alleluia! Alleluia! ici...

(Le Seigneur est vraiment ressuscité! Alleluia! Christ est ressuscité aujourd'hui! Alleluia! …)

.

+ LECTURE de la PAROLE BIBLIQUE…

+ SILENCE d’adoration…

♫ PSAUMES 97, 22, 134, 135, 137…
♫ HYMNE de Paul : Col.1…

.


http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

(5) En temps Ordinaire (alterner avec liste ci-dessous) :

VENITE, exultemus Domino! Venite, adoremus! (2x) ici...

Psaume 94. (Venez, dansons pour le Seigneur! Venez, adorons-le!)

.

VENI, SANCTE SPIRITUS ! ici...

Litanie. (Viens, Esprit Saint!)

.

EL ALMA que anda en amor, ni cansa ni se cansa! ici...

(L'âme qui marche dans l'amour ne fatigue pas ni ne se fatigue!)

.

MAGNIFICAT (3x) anima mea Dominum! (bis) ici...

Luc 1. (Magnifique est  le Seigneur!)

.

+ LECTURE de la PAROLE BIBLIQUE…

+ SILENCE d’adoration…

♫ PSAUMES 99, 100, 101, 102…
♫ HYMNE de Paul : Éph.1…

.


http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

(6) En temps Ordinaire (alterner avec liste ci-dessus) :

VENI, SANCTE SPRITUS, tui amoris ignem accende!

Veni, Sancte Spiritus! Veni, Sancte Spiritus! ici...

(Viens, Esprit Saint! Allume le feu de ton amour!)

.

BLESS THE LORD, my soul & bless God's holy name!

Bless the Lord, my soul, who leads me into life! ici...

*Psaume 102 (Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son Nom très saint! Bénis le Seigneur.., lui qui conduit ma vie!)

.

UBI CARITAS & amor! Ubi caritas, Deus ibi est! ici...

(Là où sont charité & amour, Dieu est là!)

.

THE KINGDOM OF GOD is justice… & peace & joy in the Holy Spirit!  

Come, Lord, & open in us… the gates of your kingdom! ici...

(Le Royaume de Dieu est justice, paix & joie dans l'Esprit-Saint! Viens, Seigneur, et ouvre en nous la porte de ton Royaume!)

.

+ LECTURE de la PAROLE BIBLIQUE…

+ SILENCE d’adoration…

♫ PSAUMES 96, 8, 18, 33, 140…
♫ HYMNE de Marie : "Magnificat!" Luc 1…

.


http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

PROPOSITIONS:

« Heure de Taizé »

*hebdomadaire (ou mensuelle ?)

*à N...

*à  l’église ... (à confirmer par ... dont dépend cette église).

.

♫ Chants de Taizé, enregistrés sur ordinateur (paroles & musique)

+ Lecture de la Parole biblique (évangile du Dimanche précédent)

+ Psaumes & hymnes évangéliques ou apostoliques (accompagnés à la cithare).

Contact : ...

.

*Pour info fraternelles : autres groupes de prières à N...

† =

.

 

HEURE DE LOUANGES DIVINES (vidéos : autres chants)

 .

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg(Chants avec paroles affichées à l'écran).

.

Chants bibliques (hébraïques):

Écoute, Israël... Deutéronome 6:4 (Fr.-Hebr. C.L.)

Shema, Israël * (néocat.)

Bénédiction du Lévitique

Psaume 130 (129 De profundis)

Psaume 133 Hinei ma tov (132)

Psaume 133 Ah qu'il est doux... (Fr.-Hebr. C.L. = Corinne lafitte)

Psaume 137 (136)

Réjouis-toi... Zacharie 9:9 (C.L.)

Tu es le roi de gloire... Malachie 3:20 (Fr.-Hebr. C.L.)

.

§. Chants spirituels (hébraïques):

Htikvah

Ô prends mon âme... (Paroles françaises/musique hébrraïque/Hatikvah)

Shabat Shalom.

.

§. Chants spirituels (divers) :

Grâce infinie... (musique Amazing grace)

A toi la gloire...

Viens, Saint Esprit... *(Poplouange/Cossiez)

Viens, Saint Esprit... Souffle sur moi... *

Viens, Esprit de sainteté... *

Trouver dans ma vie ta présence...  *

.

§. Chants Bibliques :

Psalmodie anglicane

.


 

.

 

HEURE DE LOUANGES DIVINES (3)

PSALMODIER

 .

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg

PSALMODIER.

  • Psaumes (choix)
  • Cantiques évangéliques
  • Hymnes apostoliques

 

"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".  


 .

(1) PSAUMES (paroles)

*de confiance ou de louanges (choix):

22*34*62*90*99*102*103*129*132*133*137*

*de Jésus en croix (plainte & confiance):

  • 21 (Mon Dieu, pourquoi?)
  • 30 (En tes mains, je remets mon esprit!)
  • 68 (J'ai soif!)

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg

(2) Cantiques évangéliques (paroles) de:

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg

(3) Hymnes apostoliques:

 http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg


.

(1) PSAUMES :

.

PSAUME 21 (h22)

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? * Le salut est loin de moi, loin des mots que je rugis.
Mon Dieu, j'appelle tout le jour, et tu ne réponds pas ; * même la nuit, je n'ai pas de repos.
Toi, pourtant, tu es saint, toi qui habites les hymnes d'Israël !
C'est en toi que nos pères espéraient, ils espéraient et tu les délivrais.
Quand ils criaient vers toi, ils échappaient ; en toi ils espéraient et n'étaient pas déçus.
Et moi, je suis un ver, pas un homme, raillé par les gens, rejeté par le peuple.
Tous ceux qui me voient me bafouent, ils ricanent et hochent la tête :
« Il comptait sur le Seigneur : qu'il le délivre ! Qu'il le sauve, puisqu'il est son ami ! »
C'est toi qui m'as tiré du ventre de ma mère, qui m'a mis en sûreté entre ses bras.
A toi je fus confié dès ma naissance ; dès le ventre de ma mère, tu es mon Dieu.
Ne sois pas loin : l'angoisse est proche, je n'ai personne pour m'aider.
Des fauves nombreux me cernent, des taureaux de Basan m'encerclent.
Des lions qui déchirent et rugissent ouvrent leur gueule contre moi.
Je suis comme l'eau qui se répand, tous mes membres se disloquent. Mon coeur est comme la cire, il fond au milieu de mes entrailles.
Ma vigueur a séché comme l'argile, ma langue colle à mon palais. Tu me mènes à la poussière de la mort. +
Oui, des chiens me cernent, une bande de vauriens m'entoure. Ils me percent les mains et les pieds ;
je peux compter tous mes os. Ces gens me voient, ils me regardent. +
Ils partagent entre eux mes habits et tirent au sort mon vêtement.
Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin : ô ma force, viens vite à mon aide !
Préserve ma vie de l'épée, arrache-moi aux griffes du chien ;
sauve-moi de la gueule du lion et de la corne des buffles. Tu m'as répondu ! +
§
Et je proclame ton nom devant mes frères, je te loue en pleine assemblée.
Vous qui le craignez, louez le Seigneur, + glorifiez-le, vous tous, descendants de Jacob, vous tous, redoutez-le, descendants d'Israël.
Car il n'a pas rejeté, il n'a pas réprouvé le malheureux dans sa misère ; il ne s'est pas voilé la face devant lui, mais il entend sa plainte.
Tu seras ma louange dans la grande assemblée ; devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses.
Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ; ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent : « A vous, toujours, la vie et la joie ! »
La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur, chaque famille de nations se prosternera devant lui :
« Oui, au Seigneur la royauté, le pouvoir sur les nations ! »
Tous ceux qui festoyaient s'inclinent ; promis à la mort, ils plient en sa présence.
Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira ; on annoncera le Seigneur aux générations à venir.
On proclamera sa justice au peuple qui va naître : Voilà son oeuvre !
.

PSAUME 22 (h23)

Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. * Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; * il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom.
Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, * car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.
Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; * tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.
Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; * j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

.

PSAUME 30 (h31)

En toi, Seigneur, j'ai mon refuge ; garde-moi d'être humilié pour toujours.Dans ta justice, libère-moi ;
écoute, et viens me délivrer. Sois le rocher qui m'abrite, la maison fortifiée qui me sauve.
Ma forteresse et mon roc, c'est toi : pour l'honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.
Tu m'arraches au filet qu'ils m'ont tendu ; oui, c'est toi mon abri.
En tes mains je remets mon esprit ; tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
Je hais les adorateurs de faux dieux, et moi, je suis sûr du Seigneur.
Ton amour me fait danser de joie : tu vois ma misère et tu sais ma détresse.
Tu ne m'as pas livré aux mains de l'ennemi ; devant moi, tu as ouvert un passage.
Prends pitié de moi, Seigneur, je suis en détresse. * La douleur me ronge les yeux, la gorge et les entrailles.
Ma vie s'achève dans les larmes, et mes années, dans les souffrances. * Le péché m'a fait perdre mes forces, il me ronge les os.
Je suis la risée de mes adversaires et même de mes voisins, + je fais peur à mes amis * (s'ils me voient dans la rue, ils me fuient).
On m'ignore comme un mort oublié, * comme une chose qu'on jette.
J'entends les calomnies de la foule : de tous côtés c'est l'épouvante. * Ils ont tenu conseil contre moi, ils s'accordent pour m'ôter la vie.
Moi, je suis sûr de toi, Seigneur, + je dis : « Tu es mon Dieu ! » *
Mes jours sont dans ta main : délivre-moi des mains hostiles qui s'acharnent.
Sur ton serviteur, que s'illumine ta face ; + sauve-moi par ton amour. *
Seigneur, garde-moi d'être humilié, moi qui t'appelle. [Mais qu'ils soient humiliés, les impies ; * qu'ils entrent dans le silence des morts !
Qu'ils deviennent muets, ces menteurs, * car ils parlent contre le juste avec orgueil, insolence et mépris.]
Qu'ils sont grands, tes bienfaits ! + Tu les réserves à ceux qui te craignent. * Tu combles, à la face du monde, ceux qui ont en toi leur refuge.
Tu les caches au plus secret de ta face, loin des intrigues des hommes. * Tu leur réserves un lieu sûr, loin des langues méchantes.
§
Béni soit le Seigneur : * son amour a fait pour moi des merveilles dans la ville retranchée !
Et moi, dans mon trouble, je disais : « Je ne suis plus devant tes yeux. » * Pourtant, tu écoutais ma prière quand je criais vers toi.
Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles : + le Seigneur veille sur les siens ; * mais il rétribue avec rigueur qui se montre arrogant.
Soyez forts, prenez courage, * vous tous qui espérez le Seigneur !
.
PSAUME 33 (h34)
Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !
Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.
Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.
L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent.
§
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge !
Saints du Seigneur, adorez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien.
Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ?
Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides.
Évite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la.
§
Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.
Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du coeur brisé, il sauve l'esprit abattu.
Malheur sur malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé.
Le mal tuera les méchants ; ils seront châtiés d'avoir haï le juste.
Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.
.
PSAUME 62 (h63)
Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l'aube : mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau.
Je t'ai contemplé au sanctuaire, j'ai vu ta force et ta gloire.
Ton amour vaut mieux que la vie : tu seras la louange de mes lèvres !
Toute ma vie je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom.
Comme par un festin je serai rassasié ; la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.
Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler.
Oui, tu es venu à mon secours : je crie de joie à l'ombre de tes ailes.
Mon âme s'attache à toi, ta main droite me soutient.
.
PSAUME 68 (h69)
Sauve-moi, mon Dieu : les eaux montent jusqu'à ma gorge !
J'enfonce dans la vase du gouffre, rien qui me retienne ; * je descends dans l'abîme des eaux, le flot m'engloutit.
Je m'épuise à crier, ma gorge brûle.* Mes yeux se sont usés d'attendre mon Dieu.
Plus abondants que les cheveux de ma tête, ceux qui m'en veulent sans raison ; * ils sont nombreux, mes détracteurs, à me haïr injustement. Moi qui n'ai rien volé, que devrai-je rendre ? *
Dieu, tu connais ma folie, mes fautes sont à nu devant toi.
Qu'ils n'aient pas honte pour moi, ceux qui t'espèrent, Seigneur, Dieu de l'univers ;* qu'ils ne rougissent pas de moi, ceux qui te cherchent, Dieu d'Israël !
C'est pour toi que j'endure l'insulte, que la honte me couvre le visage :
je suis un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère.
L'amour de ta maison m'a perdu ; on t'insulte, et l'insulte retombe sur moi.
Si je pleure et m'impose un jeûne, je reçois des insultes ;
si je revêts un habit de pénitence, je deviens la fable des gens :
on parle de moi sur les places, les buveurs de vin me chansonnent.
Et moi, je te prie, Seigneur : c'est l'heure de ta grâce ; * dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi, par ta vérité sauve-moi.
Tire-moi de la boue, sinon je m'enfonce : * que j'échappe à ceux qui me haïssent, à l'abîme des eaux.
Que les flots ne me submergent pas, que le gouffre ne m'avale, * que la gueule du puits ne se ferme pas sur moi.
Réponds-moi, Seigneur, car il est bon, ton amour ; * dans ta grande tendresse, regarde-moi.
Ne cache pas ton visage à ton serviteur ; je suffoque : vite, réponds-moi. *
Sois proche de moi, rachète-moi, paie ma rançon à l'ennemi.
Toi, tu le sais, on m'insulte : je suis bafoué, déshonoré ; * tous mes oppresseurs sont là, devant toi.
L'insulte m'a broyé le coeur, le mal est incurable ; * j'espérais un secours, mais en vain, des consolateurs, je n'en ai pas trouvé.
A mon pain, ils ont mêlé du poison ; quand j'avais soif, ils m'ont donné du vinaigre.
§
Et moi, humilié, meurtri, que ton salut, Dieu, me redresse.
Et je louerai le nom de Dieu par un cantique, je vais le magnifier, lui rendre grâce.
Cela plaît au Seigneur plus qu'un taureau, plus qu'une bête ayant cornes et sabots.
Les pauvres l'ont vu, ils sont en fête : « Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! »
Car le Seigneur écoute les humbles, il n'oublie pas les siens emprisonnés.
Que le ciel et la terre le célèbrent, les mers et tout leur peuplement !
Car Dieu viendra sauver Sion et rebâtir les villes de Juda. Il en fera une habitation, un héritage : *
patrimoine pour les descendants de ses serviteurs, demeure pour ceux qui aiment son nom.
 
PSAUME 90 (h91)
Quand je me tiens sous l'abri du Très-Haut et repose à l'ombre du Puissant,
je dis au Seigneur : « Mon refuge, mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »
§
C'est lui qui te sauve des filets du chasseur et de la peste maléfique ; *
il te couvre et te protège. Tu trouves sous son aile un refuge : sa fidélité est une armure, un bouclier.
Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole au grand jour,
ni la peste qui rôde dans le noir, ni le fléau qui frappe à midi.
Qu'il en tombe mille à tes côtés, + qu'il en tombe dix mille à ta droite, * toi, tu restes hors d'atteinte.
Il suffit que tu ouvres les yeux, tu verras le salaire du méchant.
Oui, le Seigneur est ton refuge ; tu as fait du Très-Haut ta forteresse.
Le malheur ne pourra te toucher, ni le danger, approcher de ta demeure :
il donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins.
Ils te porteront sur leurs mains pour que ton pied ne heurte les pierres ;
tu marcheras sur la vipère et le scorpion, tu écraseras le lion et le Dragon.
§
« Puisqu'il s'attache à moi, je le délivre ; je le défends, car il connaît mon nom.
Il m'appelle, et moi, je lui réponds ; je suis avec lui dans son épreuve. « Je veux le libérer, le glorifier ; +
de longs jours, je veux le rassasier, * et je ferai qu'il voie mon salut. »
.
PSAUME 99 (h100)
Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l'allégresse, venez à lui avec des chants de joie !
Reconnaissez que le Seigneur est Dieu : il nous a faits, et nous sommes à lui, nous, son peuple, son troupeau.
Venez dans sa maison lui rendre grâce, dans sa demeure chanter ses louanges ; rendez-lui grâce et bénissez son nom !
Oui, le Seigneur est bon, éternel est son amour, sa fidélité demeure d'âge en âge.
.
PSAUME 102 (h103)
Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme, n'oublie aucun de ses bienfaits !
Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ;
il réclame ta vie à la tombe et te couronne d'amour et de tendresse ;
il comble de biens tes vieux jours : tu renouvelles, comme l'aigle, ta jeunesse.
§
Le Seigneur fait œuvre de justice, il défend le droit des opprimés.
Il révèle ses desseins à Moïse, aux enfants d'Israël ses hauts faits.
Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ;
il n'est pas pour toujours en procès, ne maintient pas sans fin ses reproches ;
il n'agit pas envers nous selon nos fautes, ne nous rend pas selon nos offenses.
Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ;
aussi loin qu'est l'orient de l'occident, il met loin de nous nos péchés ;
comme la tendresse du père pour ses fils, la tendresse du Seigneur pour qui le craint !
Il sait de quoi nous sommes pétris, il se souvient que nous sommes poussière.
L'homme ! ses jours sont comme l'herbe ; comme la fleur des champs, il fleurit :
dès que souffle le vent, il n'est plus, même la place où il était l'ignore.
Mais l'amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent, est de toujours à toujours, * et sa justice pour les enfants de leurs enfants,
pour ceux qui gardent son alliance et se souviennent d'accomplir ses volontés.
Le Seigneur a son trône dans les cieux : sa royauté s'étend sur l'univers.
§
Messagers du Seigneur, bénissez-le, invincibles porteurs de ses ordres, * attentifs au son de sa parole !
Bénissez-le, armées du Seigneur, serviteurs qui exécutez ses désirs !
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le, sur toute l'étendue de son empire ! Bénis le Seigneur, ô mon âme !
.
PSAUME 103 (h104)
Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière ! Comme une tenture, tu déploies les cieux,
tu élèves dans leurs eaux tes demeures ; des nuées, tu te fais un char, tu t'avances sur les ailes du vent ;
tu prends les vents pour messagers, pour serviteurs, les flammes des éclairs.
Tu as donné son assise à la terre : qu'elle reste inébranlable au cours des temps.
Tu l'as vêtue de l'abîme des mers : les eaux couvraient même les montagnes ;
à ta menace, elles prennent la fuite, effrayées par le tonnerre de ta voix.
Elles passent les montagnes, se ruent dans les vallées vers le lieu que tu leur as préparé.
Tu leur imposes la limite à ne pas franchir : qu'elles ne reviennent jamais couvrir la terre.
Dans les ravins tu fais jaillir des sources et l'eau chemine au creux des montagnes ;
elle abreuve les bêtes des champs : l'âne sauvage y calme sa soif ;
les oiseaux séjournent près d'elle : dans le feuillage on entend leurs cris.
De tes demeures tu abreuves les montagnes, et la terre se rassasie du fruit de tes oeuvres ;
tu fais pousser les prairies pour les troupeaux, et les champs pour l'homme qui travaille. De la terre il tire son pain :
le vin qui réjouit le coeur de l'homme, l'huile qui adoucit son visage, et le pain qui fortifie le coeur de l'homme.
Les arbres du Seigneur se rassasient, les cèdres qu'il a plantés au Liban ;
c'est là que vient nicher le passereau, et la cigogne a sa maison dans les cyprès ;
aux chamois, les hautes montagnes, aux marmottes, l'abri des rochers.
Tu fis la lune qui marque les temps et le soleil qui connaît l'heure de son coucher.
Tu fais descendre les ténèbres, la nuit vient : les animaux dans la forêt s'éveillent ;
le lionceau rugit vers sa proie, il réclame à Dieu sa nourriture.
Quand paraît le soleil, ils se retirent : chacun gagne son repaire.
L'homme sort pour son ouvrage, pour son travail, jusqu'au soir.
Quelle profusion dans tes oeuvres, Seigneur ! + Tout cela, ta sagesse l'a fait ; * la terre s'emplit de tes biens.
§
Voici l'immensité de la mer, son grouillement innombrable d'animaux grands et petits,
ses bateaux qui voyagent, et Léviathan que tu fis pour qu'il serve à tes jeux.
Tous, ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
Tu donnes : eux, ils ramassent ; tu ouvres la main : ils sont comblés.
Tu caches ton visage : ils s'épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.
§
Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !
Il regarde la terre : elle tremble ; il touche les montagnes : elles brûlent.
Je veux chanter au Seigneur tant que je vis ; je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure.
Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur.
Que les pécheurs disparaissent de la terre ! Que les impies n'existent plus ! Bénis le Seigneur, ô mon âme !
.
PSAUME 129 (h130)
Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel ! * Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière !
Si tu retiens les fautes, Seigneur Seigneur, qui subsistera ? *
Mais près de toi se trouve le pardon pour que l'homme te craigne.
J'espère le Seigneur de toute mon âme ; * je l'espère, et j'attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur plus qu'un veilleur ne guette l'aurore. * Plus qu'un veilleur ne guette l'aurore,
attends le Seigneur, Israël. Oui, près du Seigneur, est l'amour ; près de lui, abonde le rachat. *
C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.
.
PSAUME 132 (h133)
Oui, il est bon, il est doux pour des frères * de vivre ensemble et d'être unis !
On dirait un baume précieux, un parfum sur la tête, + qui descend sur la barbe, la barbe d'Aaron, * qui descend sur le bord de son vêtement.
On dirait la rosée de l'Hermon * qui descend sur les collines de Sion. C'est là que le Seigneur envoie la bénédiction, * la vie pour toujours.
.
PSAUME 133 (h134)
Vous tous, bénissez le Seigneur, vous qui servez le Seigneur, qui veillez dans la maison du Seigneur au long des nuits.
Levez les mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur.
Que le Seigneur te bénisse de Sion, lui qui a fait le ciel et la terre !
.
PSAUME 137 (h138)
De tout mon coeur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges,
vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole.
Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force.
Tous les rois de la terre te rendent grâce quand ils entendent les paroles de ta bouche.
Ils chantent les chemins du Seigneur : « Qu'elle est grande, la gloire du Seigneur ! »
§
Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ; de loin, il reconnaît l'orgueilleux.
Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre, ta main s'abat sur mes ennemis en colère. Ta droite me rend vainqueur.
Le Seigneur fait tout pour moi !
§
Seigneur, éternel est ton amour : n'arrête pas l'oeuvre de tes mains.
 

(2) Cantiques évangéliques :

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg

2.1.

 

Luc 1:46-55 Marie (Louanges/Magnificat)

Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
.
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
.
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
.
Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
.
Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
.
 Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
.
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

.


.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg

2.2.
Luc 1:68-79 Zacharie (Louanges/Bénédictus)

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,

qui visite et rachète son peuple.

.

Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,
.
comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :
.
salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,
.
amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,
.
serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte,
afin que, délivrés de la main des ennemis,
.
nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.
.
Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ;
tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins
.
pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,
.
grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,
.
pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort,
pour conduire nos pas au chemin de la paix. »

.


.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg

2.3.
Luc 2:299-32 Siméon (Confiance/Nunc dimittis)

Maintenant, ô Maître souverain,

tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole.

.
Car mes yeux ont vu le salut

que tu préparais à la face des peuples :

.

lumière qui se révèle aux nations

et donne gloire à ton peuple Israël. 

.

.

3.Hymnes & bénédictions apostoliques: 

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
3.1.BÉNÉDICTION selon Paul aux Ephésiens 1,3-10
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ !
Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ.
Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde,
pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour.
.
Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ.+
Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce,
la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé.
En lui, par son sang, nous avons la rédemption, le pardon de nos fautes.
C’est la richesse de la grâce que Dieu a fait déborder jusqu’à nous / en toute sagesse et intelligence.
.
Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté,
selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ :
.
pour mener les temps à leur plénitude,+
récapituler toutes choses dans le Christ,
celles du ciel et celles de la terre.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
A LA GLOIRE DE JÉSUS selon Paul aux Ephésiens 1,11-23
.
En JÉSUS, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu,
nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé :
.
il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire,
nous qui avons d’avance espéré dans le Christ.
.
En lui, vous aussi, après avoir écouté la parole de vérité, l’Évangile de votre salut,
et après y avoir cru, vous avez reçu la marque de l’Esprit Saint.
.
Et l’Esprit promis par Dieu est une première avance sur notre héritage,
en vue de la rédemption que nous obtiendrons, à la louange de sa gloire.

.

Que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire,

vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle et vous le fasse vraiment connaître.

.
Qu’il ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur,
pour que vous sachiez quelle espérance vous ouvre son appel,
.
la gloire sans prix de l’héritage que vous partagez avec les fidèles,
et quelle puissance incomparable il déploie pour nous, les croyants :
.
c’est l’énergie, la force, la vigueur qu’il a mise en œuvre dans le Christ
quand il l’a ressuscité d’entre les morts et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux.
.
Il l’a établi au-dessus de tout être céleste :
Principauté, Souveraineté, Puissance et Domination,
.
au-dessus de tout nom que l’on puisse nommer,
non seulement dans le monde présent mais aussi dans le monde à venir.
.
Il a tout mis sous ses pieds et, le plaçant plus haut que tout,
il a fait de lui la tête de l’Église qui est son corps,
.
et l’Église, c’est l’accomplissement total du Christ,
lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg

BÉNÉDICTION selon Paul aux Ephésiens 2,4...22

DIEU est riche en miséricorde ;

à cause du grand amour dont il nous a aimés,

nous qui étions des morts par suite de nos fautes,
il nous a donné la vie avec le Christ :
c’est bien par grâce que vous êtes sauvés.
.
Avec lui, il nous a ressuscités
et il nous a fait siéger aux cieux, dans le Christ Jésus.
.
Il a voulu ainsi montrer, au long des âges futurs,
la richesse surabondante de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus.
.
C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, et par le moyen de la foi.
Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
.
Cela ne vient pas des actes : personne ne peut en tirer orgueil.
C’est Dieu qui nous a faits, il nous a créés dans le Christ Jésus,
en vue de la réalisation d’œuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions.

.

Mais maintenant, dans le Christ Jésus,
vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ.
C’est lui, le Christ, qui est notre paix : ...
il a voulu créer en lui un seul Homme nouveau en faisant la paix,
et réconcilier avec Dieu les uns et les autres en un seul corps par le moyen de la croix ;
en sa personne, il a tué la haine.
.
Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix,
la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches.
.
Par lui, en effet, les uns et les autres, nous avons, dans un seul Esprit, accès auprès du Père.
Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage,
.
vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu,+
car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ;
et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.
.
En lui, toute la construction s’élève harmonieusement
pour devenir un temple saint dans le Seigneur.
.
En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction
pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
HYMNE selon Paul aux Ephésiens 3,6...21
LE mystère révélé par le Christ Jésus,
c’est que toutes les nations sont associées
au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse,
dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile.
.
C’est pourquoi je tombe à genoux devant le Père,
de qui toute paternité au ciel et sur la terre tient son nom.
.
Lui qui est si riche en gloire, qu’il vous donne la puissance de son Esprit,
pour que se fortifie en vous l’homme intérieur.
.
Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ;
restez enracinés dans l'amour, établis dans l'amour.
.
Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles
quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur…
.
Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l’amour du Christ.
Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu.
.
À Celui qui peut réaliser, par la puissance qu’il met à l’œuvre en nous,
infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même concevoir,
.
gloire à lui dans l’Église et dans le Christ Jésus
pour toutes les générations dans les siècles des siècles. Amen.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
HYMNE selon Paul aux Ephésiens 4,4-7
Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance,
de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
.
Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
un seul Dieu et Père de tous,
.
au-dessus de tous, par tous, et en tous.
À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
HYMNE selon Paul aux Ephésiens 5,8...20
Autrefois, vous étiez ténèbres ;
maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ;
conduisez-vous comme des enfants de lumière –
 
or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité –
et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur.
 
tout ce qui devient manifeste est lumière.
C’est pourquoi l’on dit :
Réveille-toi, ô toi qui dors,
relève-toi d’entre les morts,
et le Christ t’illuminera.
(...)
 
Dites entre vous des psaumes, des hymnes et des chants inspirés,
chantez le Seigneur et célébrez-le de tout votre cœur.
À tout moment et pour toutes choses,
au nom de notre Seigneur Jésus Christ,
rendez grâce à Dieu le Père.
 

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
HYMNE à Jésus, selon Paul aux Philippiens 2,5-11
LE Christ Jésus, ayant la condition de Dieu,
ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.
.
Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur,
devenant semblable aux hommes.
.
Reconnu homme à son aspect,
il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
+
C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom,
.
afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse
au ciel, sur terre et aux enfers,
.
et que toute langue proclame :
« Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père!
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
BÉNÉDICTION selon Paul aux Colossiens 1,12-20

DANS la joie, rendez grâce à Dieu le Père,

qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints,

dans la lumière.

.

Nous arrachant au pouvoir des ténèbres,
il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé :
en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.
.
Il est l’image du Dieu invisible,
le premier-né, avant toute créature :
en lui, tout fut créé, dans le ciel et sur la terre.
.
Les êtres visibles et invisibles,
Puissances, Principautés, Souverainetés, Dominations,
tout est créé par lui et pour lui.
.
Il est avant toute chose, et tout subsiste en lui.
Il est aussi la tête du corps, la tête de l’Église :
c’est lui le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin qu’il ait en tout la primauté.
.
Car Dieu a jugé bon qu’habite en lui toute plénitude
et que tout, par le Christ, lui soit enfin réconcilié,
faisant la paix par le sang de sa Croix,
la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
"RESPIRER L'ESPRIT-SOUFFLE DIVIN" selon Paul aux Romains 8,14-39
TOUS ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu,
ceux-là sont fils de Dieu.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ;
mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ;
et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père !
.
C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers :
héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ,
si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire.
.
 J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure
entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous.
En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.
.
Car la création a été soumise au pouvoir du néant,
non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir.
Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation,
pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu.
.
Nous le savons bien, la création tout entière gémit,
elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.
Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ;
nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint,
mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps.
.
Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ;
voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer :
ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ?
Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.
.
Bien plus, l’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse,
car nous ne savons pas prier comme il faut.
L’Esprit lui-même intercède pour nous par des gémissements inexprimables.
Et Dieu, qui scrute les cœurs, connaît les intentions de l’Esprit
puisque c’est selon Dieu que l’Esprit intercède pour les fidèles.
.
Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu,
lui-même fait tout contribuer à leur bien,
puisqu'ils sont appelés selon le dessein de son amour.
.
Ceux que, d’avance, il connaissait,
il les a aussi destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils,
pour que ce Fils soit le premier-né d’une multitude de frères.
.
Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ;
ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ;
et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire.
.
Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?
Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous :
comment pourrait-il, avec lui, ne pas nous donner tout ?
.
Qui accusera ceux que Dieu a choisis ?
Dieu est celui qui rend juste :
alors, qui pourra condamner ?
Le Christ Jésus est mort ; bien plus, il est ressuscité,
il est à la droite de Dieu, il intercède pour nous :
alors, qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ?
la détresse ? l’angoisse ? la persécution ?
la faim ? le dénuement ? le danger ? le glaive ?
.
En effet, il est écrit : C’est pour toi qu’on nous massacre sans arrêt, qu’on nous traite en brebis d’abattoir.
Mais, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés.
J’en ai la certitude : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Principautés célestes, ni le présent ni l’avenir, ni les Puissances,
ni les hauteurs, ni les abîmes, ni aucune autre créature,
rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
BÉNÉDICTION selon Paul aux Romains 11,33-36
QUELLE profondeur dans la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu !
Ses décisions sont insondables,
ses chemins sont impénétrables !
Qui a connu la pensée du Seigneur ?
Qui a été son conseiller ?
Qui lui a donné en premier et mériterait de recevoir en retour ?
Car tout est. de lui, et par lui, et pour lui.
À lui la gloire pour l’éternité ! Amen.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
BÉNÉDICTION selon Paul aux Romains 16,25-27
À DIEU qui peut vous rendre forts
selon mon Évangile qui proclame Jésus Christ :
révélation d’un mystère gardé depuis toujours dans le silence,
mystère maintenant manifesté
au moyen des écrits prophétiques, selon l’ordre du Dieu éternel,
mystère porté à la connaissance de toutes les nations
pour les amener à l’obéissance de la foi,
à Celui qui est le seul sage, Dieu, par Jésus Christ,
à lui la gloire pour les siècles. Amen.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
BÉNÉDICTION selon Paul aux Corinthiens (1) 1,2-9
À l’Église de Dieu, à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus
et sont appelés à être saints
avec tous ceux qui, en tout lieu,
invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre.
À vous, la grâce et la paix,
de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.
Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet,
pour la grâce qu’il vous a donnée dans le Christ Jésus ;
en lui vous avez reçu toutes les richesses, +
toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu.
Car le témoignage rendu au Christ s’est établi fermement parmi vous.
Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque,
à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ.
C’est lui qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout,
et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ.
Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés
à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
BÉNÉDICTION selon Paul aux Corinthiens (2) 2,2-7
À VOUS, la grâce et la paix
de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ,
le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort.
Dans toutes nos détresses, il nous réconforte ; +
ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse,
grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de Dieu.
En effet, de même que nous avons largement part aux souffrances du Christ,
de même, par le Christ, nous sommes largement réconfortés.
Quand nous sommes dans la détresse,
c’est pour que vous obteniez le réconfort et le salut ;
quand nous sommes réconfortés,
c’est encore pour que vous obteniez le réconfort,
Et cela vous permet de supporter avec persévérance les mêmes souffrances que nous.
En ce qui vous concerne, nous avons de solides raisons d’espérer,
car, nous le savons, de même que vous avez part aux souffrances,
de même vous obtiendrez le réconfort.
.

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_5512216_201603015247636.jpg
BÉNÉDICTION selon Pierre 1,3-25
À Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ :
dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une vivante espérance
grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts,
pour un héritage qui ne connaîtra ni corruption, ni souillure, ni flétrissure.
Cet héritage vous est réservé dans les cieux,
à vous que la puissance de Dieu garde par la foi,
pour un salut prêt à se révéler dans les derniers temps.
Aussi vous exultez de joie!
Même s’il faut que vous soyez affligés, +
pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ;
elles vérifieront la valeur de votre foi qui a bien plus de prix que l’or
– cet or voué à disparaître et pourtant vérifié par le feu –,
afin que votre foi reçoive louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus Christ.
Lui, vous l’aimez sans l’avoir vu ;
en lui, sans le voir encore, vous mettez votre foi,
vous exultez d’une joie inexprimable et remplie de gloire,
car vous allez obtenir le salut des âmes qui est l’aboutissement de votre foi.
Sur le salut, les prophètes ont fait porter leurs interrogations et leurs recherches,
eux qui ont prophétisé pour annoncer la grâce qui vous est destinée.
Ils cherchaient quel temps et quelles circonstances voulait indiquer l’Esprit du Christ, présent en eux,
quand il attestait par avance les souffrances du Christ et la gloire qui s’ensuivrait.
Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes,
mais pour vous, qu’ils étaient au service de ce message,
annoncé maintenant par ceux qui vous ont évangélisés dans l’Esprit Saint envoyé du ciel ;
même des anges désirent se pencher pour scruter ce message.
C’est pourquoi, après avoir disposé votre intelligence pour le service, restez sobres,
mettez toute votre espérance dans la grâce que vous apporte la révélation de Jésus Christ.
Comme des enfants qui obéissent,
cessez de vous conformer aux convoitises d’autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance,
Mais, à l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés,
devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite,
puisqu’il est écrit : Vous serez saints, car moi, je suis saint.
Si vous invoquez comme Père celui qui juge impartialement chacun selon son œuvre.
Vivez donc dans la crainte de Dieu, pendant le temps où vous résidez ici-bas en étrangers.
Vous le savez : ce n’est pas par des biens corruptibles, l’argent ou l’or,
que vous avez été rachetés de la conduite superficielle héritée de vos pères ;
mais c’est par un sang précieux, celui d’un agneau sans défaut et sans tache, le Christ.
§
Dès avant la fondation du monde,
Dieu l’avait désigné d’avance
et il l’a manifesté à la fin des temps à cause de vous.
C’est bien par lui que vous croyez en Dieu,
qui l’a ressuscité d’entre les morts et qui lui a donné la gloire ;
ainsi vous mettez votre foi et votre espérance en Dieu.
§
En obéissant à la vérité, vous avez purifié vos âmes +
pour vous aimer sincèrement comme des frères ;
aussi, d’un cœur pur, aimez-vous intensément les uns les autres,
car Dieu vous a fait renaître, non pas d’une semence périssable,
mais d’une semence impérissable : sa parole vivante qui demeure. 
C’est pourquoi il est écrit :
Toute chair est comme l’herbe, toute sa gloire, comme l’herbe en fleur ;
l’herbe se dessèche et la fleur tombe, mais la parole du Seigneur demeure pour toujours.
Or, cette parole est celle de la Bonne Nouvelle qui vous a été annoncée.
.

.

Merci de votre visite & à bientôt!

.

http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artimage_286263_3174059_201101222547570.jpg.http://static.blog4ever.com/2009/02/286263/artfichier_286263_1816027_201302263323767.jpg.2.Veni Sancte Spiritus.jpg

.

Retour en haut de page

.

 


 

.

.

.

 



05/03/2016
0 Poster un commentaire